Comment utiliser le pendule pour un débutant ? (1ère partie)

Aujourd’hui je vais vous parler du pendule et de son choix. Dans un autre article je détaillerai des astuces pour travailler sur soi et permettre une meilleur maîtrise de cette technique.

Pendule en verre informé

Tout ce que j’explique dans cet article est issu de mon expérience personnelle. C’est donc un mélange à la fois de formations que j’ai pu suivre dans ce domaine (notamment en Ostéofluidique) et évidemment de mes propres expérimentations depuis plusieurs années lors de mes soins et de mes recherches.

Le pendule est devenu un outil très à la mode depuis quelques temps, et donc, victime de son succès, il tombe dans les travers du marketing : vous en trouverez de toutes les formes, de toutes les couleurs, de toutes les matières, goût fraise ou vanille^^ il y a de quoi s’y perdre… Je vais donc essayer de vous donner des pistes pour choisir en conscience votre premier pendule.

La pratique du pendule est à la fois simple et complexe et nous allons voir ensemble comment éviter certains pièges et comment s’en servir du mieux possible : le but affiché reste clairement de nous apporter de la liberté et de l’autonomie car nous pouvons pratiquement tout tester grâce au pendule.

Je me permets de rappeler une petite information importante avant de débuter les explications un peu plus « techniques » : le pendule n’est pas l’intermédiaire entre vous et une quelconque force ou entité supérieure. De la même manière, ce n’est pas le pendule qui vous donne les réponses : c’est une extension de vous-même, il amplifie vos propres perceptions et votre énergie. Il faut vraiment mettre du sens dans cette pratique car cela relève de votre responsabilité et de votre pouvoir. Vous devez retrouver votre autonomie en pratiquant le pendule car cela sous entend que vous avez toutes les réponses en vous, ou presque.

Le cœur de la pratique étant clarifié, je vais énoncer point par point ce qui me semble essentiel à retenir pour utiliser son pendule au meilleur de vos capacités :

– La forme : les premiers questionnements commencent car le choix semble immense. Je vais sûrement aller à contre courant de ce qui se dit mais pour moi la forme du pendule importe peu.Vous avez sûrement entendu des choses comme « il faut un pendule comme ceci pour la géobiologie » et « pour les soins énergétiques j’utilise un comme cela » ou encore « pour les débutants, il faut un pendule en bois ». Pour moi, tous les pendules conviennent pour toutes les pratiques. Une seule mise en garde : faitesattention avec les pendules pointus (et malheureusement dans le commerce ils le sont tous…) car ils sont très agressifs pour l’aura ! Si toutefois vous en choisissez un de ce type essayez d’arrondir sa pointe.

Laissez vous guider par vos sensations et vos impressions pour choisir votre pendule : prenez-le en main, regardez-le, son poids vous convient-il ? Évidemment, au-delà du côté pratique, il doit vous plaire, rien ne vous interdit de le trouver joli !

– La matière :

pierre : c’est un pendule qui doit être manipulé avec précaution car la pierre se charge très rapidement, trop rapidement. Il va falloir être vigilant sur son nettoyage : vous devrez le faire très fréquemment si vous voulez garder toute son efficacité et ne pas fausser vos mesures. Depuis quelques années son utilisation pose problème à cause de nouvelles perturbations qui viennent rapidement charger la pierre : satellites, 4G, wifi…

bois : les arbres poussent du bas vers le haut (non ? ^^) dans un sens cosmo-tellurique. Ce sens doit donc se retrouver dans la conception du pendule pour que celui-ci réponde au mieux et pour s’assurer une bonne prise en main. Inutile de vous préciser que le pendule du commerce fabriqué à la chaîne ne répond pas forcément à ce critère… Dirigez vous vers un artisan sculpteur sur bois qui saura honorer votre commande de la meilleure des manières !

alliage : ces pendules vont être perturbés par les ondes électro-magnétiques. Pour une utilisation optimale ils nécessitent donc un lieu équilibré énergétiquement.

Verre informé : ce verre se travaille de manière alchimique et permet l’intégration d’une forme de conscience. Il est très pratique car il se gère seul pour se nettoyer et il est moins sensible à certaines perturbations.

– Le nettoyage : c’est une pratique absolument nécessaire pour éviter que le pendule ne garde en mémoire les précédentes mesures qui vont altérer vos tests suivants. La méthode la plus simple et efficace reste de le mettre en contact avec la terre pendant quelques minutes. Non, pas d’eau, pas de lune, pas de sauge ou autre cérémonial… c’est aussi basique que ça !

La tenue du pendule : pour moi il n’existe aucune convention précise. Il est juste important que vous vous sentiez à l’aise avec. Le plus simple est de tenir le pendule par la chaîne ou la ficelle entre le pouce et l’index à la hauteur qui vous convient le mieux. Nous sommes tous différents et ce qui plaît à une personne ne va pas forcément plaire à une autre. Personnellement, je ne laisse que très peu de longueur de chaîne entre mes doigts et le pendule.

– Ne croisez pas les jambes : si vous le faites, cela va bloquer la circulation de votre énergie et vous aurez des difficultés à avoir des résultats.

Définir ses conventions : le oui, le non et le neutre.

Mettez en mouvement le pendule de manière rectiligne devant vous et demandez vous intérieurement : « montre moi le oui », « quel est le non ? »… Le pendule va alors modifier son mouvement pour vous donner votre convention. Ce mouvement peut être circulaire ou rectiligne. Attention, un oui ne va pas forcément être un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre ! Il peut être différent pour chaque personne : ce sera votre propre convention.

Cela va déjà vous permettre d’avoir des réponses à des questions fermées. Pour vous permettre de confirmer votre convention vous pouvez poser des questions simples comme « est-ce que le ciel est bleu ? » ou « est-ce que l’herbe est verte ? » Restez le plus neutre et le plus centré possible pour ne pas influencer la réponse !

Vous pouvez aller beaucoup plus loin dans vos tests grâce à l’utilisation de planches de mesure mais je vous en parlerai plus précisément dans un prochain article.

Quel pendule j’utilise : pour ma part j’utilise un pendule en verre informé créé par Régis Vieux. La conception de ce pendule se fait par un procédé alchimique en association avec un maître verrier. Cela va permettre à une forme de conscience de s’établir définitivement dans le verre. Pour ce type de pendule le nettoyage se fait automatiquement ce qui est très pratique lorsque vous avez besoin de faire beaucoup de test, comme c’est mon cas dans ma pratique de l’Ostéofluidique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :